• Lectures communes pour février 2017 - Le temps est assassin - Michel Bussi

     

             

                     Lectures communes pour 2017 - 1 livre par mois

                     http://khanel3.eklablog.com/les-lectures-communes-a127430622

     

         * Février : Le temps est assassin : Michel Bussi :    

                              Lectures communes pour février 2017 -

     JE MODERE A CE JOUR  -  7 FEVRIER 2017 - MON  COMMENTAIRE PREMIER

                         après avoir lu et vu ce qu'a publié Khanel : 

    http://khanel3.eklablog.com/le-temps-est-assassin-de-michel-bussi-a128283110

     

      "La beauté, c'est un secret. En parler, c'est la violer.
                   Pour moi, la Corse, c'est ça...
            Il faut l'aimer et la laisser en paix."

     

     Le groupe "A Filetta" (que j'ai eu la chance de voir et d'écouter "en petit comité" ) :

                   

              

     

                                    Auteur et résumé succint  : voir : 

            http://www.babelio.com/auteur/Michel-Bussi/113715

             http://www.babelio.com/livres/Bussi-Le-Temps-est-assassin/832585

     

               

    Autant vous dire d'emblée que mon opinion est tout sauf impartiale.


    J'ai la chance de connaître la Corse autrement qu'en "touriste".

    J'y ai des amis insulaires depuis des générations chez qui j'ai été reçue

    et qui m'ont permis de mieux percevoir leur culture.


    Je connais les lieux où se déroule l'intrigue.


    A la place de louer le livre en bibliothèque, je l'ai acheté, justement parce que le roman se déroule en Corse,

    à Calvi en particulier.


    J'ai vérifié la biographie de Michel Bussi (vu son nom) ; apparemment il n'est pas d'origine corse ...

    mais son grand-père l'est : voir clip vidéo qui complète et nuance ce que j'avais d'abord écrit (ci-dessous).

      Merci Khanel !

     

                                         


    Donc, j'ai trouvé dans le roman beaucoup de clichés, de stéréotypes,
     et cela ne m'a pas trop plu.


    Pour le roman en lui-même : beaucoup trop long, avec des passages incessants d'une époque à une autre,

    des rebondissements parfois peu crédibles, etc...

    Beaucoup de longueurs, des descriptions répétitives, des éléments de l'intrigue décousus ou pas toujours

    en rapport les uns avec les autres.


    Michel Bussi, c'est sa façon d'écrire, mais cette fois-ci, après un certain moment, j'ai décroché,

    et je suis allée lire la fin pour comprendre et ne pas devoir relire cette brique depuis le début.


    La même intrigue générale, mais avec plus de concision, moins de digressions de toutes sortes,

    aurait fait un bien meilleur roman, beaucoup plus agréable à lire (et aussi à tenir en main-s  ! )

     

    C'est dommage, car c'est un auteur que j'ai beaucoup apprécié au début et qui rédige bien.

    J'ai lu :  Nymphéas noirs, Un avion sans elle, Ne lâche pas ma main, Gravé dans le sable, N'oublier jamais,

     et d'autres encore.

    Mais au fur et à mesure, je trouve que ses intrigues sont de plus en plus tirées par les cheveux

    et les livres de plus en plus gros et touffus.

     

                  Ma note : 7 / 10 

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :