•     Mes livres (17) - Juin 2018    "Chaman"Maxence Fermine

           https://www.babelio.com/livres/Fermine-Chaman/979093

     

           Absolument superbe ! Un hymne à la nature mais sans lenteur, ni trop de descriptions.

            Mais également , un rappel impitoyable de l'infinie souffrance des "Native Americans" 

            et des énormes torts causés aux Amérindiens par les envahisseurs blancs  (USA) ,

           la colonisation des terres ancestrales et les conditions de vie dans les réserves indiennes.

          Torts et discriminations qui sont toujours d'actualité et dénoncés par l'auteur dans ce roman

                                               qui se déroule à l'époque actuelle.

     

             "Sur les 2,7 millions d’Indiens résidant actuellement sur le territoire des États-Unis,

                                         2,1 millions vivent sous le seuil de pauvreté."

                                       (Commission des États-Unis sur les droits civils)

     

                 "Chaman" - Maxence Fermine

     

         https://books.google.be/books?id=Pj05DwAAQBAJ&printsec=frontcover&hl=fr#v=onepage&q&f=false

     

             Chaque chapitre de ce roman très court est introduit par une citation amérindienne.

     

                                          Les paroles des Blancs sont écrites sur l’eau.
                                                                    (Sitting Bull)

     

                        Chaque pas que l’homme fait sur la terre devrait être une prière.
                                                              (Black Elk)

     

         La différence entre les Blancs et les Indiens, c’est que les Blancs pensent que la terre leur appartient,

                  tandis que  les Indiens pensent que ce sont eux qui appartiennent à la nature. (Anonyme)

     

         Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière, empoisonnée, le dernier poisson, capturé,

                                alors le visage pâle s’apercevra que l’argent ne se mange pas.
                                                                    (Sitting Bull)

     

                               On ne vend pas la terre sur laquelle on marche.
                                                           (Crazy Horse)

     

                 Je suis pauvre et nu, mais je suis le chef de la nation.
    Nous ne voulons pas de richesses, car nous ne pourrions les emporter dans l’autre monde.
                                  Nous voulons la paix et l’amour.
                                                    (Red Cloud)

     

     

     

                "Chaman" - Maxence Fermine

                

                 ** Le roman rappelle également le massacre des Sioux à  Wounded Knee :   

                          https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Wounded_Knee  

     

                         

     

     

        Ce roman est à mettre en relation avec "Ciel d'Acier" de Michel Moutot  :

            Ciel d'Acier - Michel Moutot    http://clio-se-balade-autrement.eklablog.com/ciel-d-acier-michel-moutot-a132083330

     

           Ainsi que les romans de Tony Hillerman se déroulant dans une réserve Navajo : 

                    https://polars.pourpres.net/personne-446-bibliographie

     

           En particulier :  "Le chagrin entre les fils" qui évoque la longue marche des Navajos .

        

         

                                                                           "Chaman" - Maxence Fermine

     

     

          


  •  

       Mes livres (14) - Mars 2018       La Chorale des dames de Chilbury - Jennifer Ryan

                                                

          http://www.albin-michel.fr/ouvrages/la-chorale-des-dames-de-chilbury-9782226325969

         https://www.babelio.com/livres/Ryan-II-La-chorale-des-Dames-de-Chilbury/969677

     

        Un petit bijou !!!  La vie dans un petit village du Kent à partir de mars 1940.

        Alors que les hommes sont partis combattre en Europe, les femmes relèvent leurs manches.

        Et ce n'est pas un euphémisme ni une histoire inventée , ce fut leur réalité au quotidien.

                                                                     Quel courage !    

     

        Un bijou d'écriture. Des phrases courtes qui rythment le récit des différents protagonistes, en général

       sous forme de lettres. Des intrigues se nouent. 

        De(s) émotion(s) de toutes sortes sans jamais tomber dans le mélo. Mais aussi plein de touches d'humour !

     

       Des descriptions du Kent , des paysages, de l'atmosphère ambiante, mais juste ce qu'il faut, par petites touches.

     

       Beaucoup d'émotion quand l'auteure évoque les bombardements subis lors des bombardements du Kent

       par des avions allemands lors de l'été 1940.

      http://la-guerre-au-jour-le-jour.over-blog.com/article-11973737.html

       Les Anglais (civils et militaires) ont payé un lourd tribu à la guerre, dès le tout début de celle-ci.

       On ressent le vécu ; l'auteure s'est inspirée des souvenirs de sa grand-mère.

                             

                                          La Chorale des dames de Chilbury - Jennifer Ryan

     

                Merci à Jennifer Ryan pour avoir transmis tous ces témoignages dans ce roman ! 

                                               Note de l'auteure en fin de livre :  

         "Ma joviale grand-mère, Mrs. Eileen Beckley, avait une mine d’histoires cocasses sur la guerre,

               certaines désopilantes ou lestes, d’autres évoquant des réalités tristes, voire effroyables. 

      Mais l’ensemble de ses anecdotes montrait la façon dont les femmes devenaient solidaires, travaillant ensemble

      et gardant leur bonne humeur, pour former le solide Front de l’intérieur qui a joué un rôle si crucial

                                                                   pendant la guerre.


       Je lui suis infiniment reconnaissante, ainsi qu’à ces femmes qui ont continué le combat sous les bombes

                                en affrontant le chagrin. Ce livre leur est dédié.

     

          Au début de la guerre, une organisation connue sous le nom de Mass Observation s’est constituée

                 et a encouragé les gens ordinaires à tenir un journal intime et à l’envoyer au siège,

                                 qui en publierait certains dans un bulletin d’information.


               Ces journaux ont comblé de nombreuses lacunes dans ma façon d’appréhender la guerre,

            notamment celui de Nella Last, et je la remercie ainsi que ses consœurs de nous avoir permis

           non seulement de nous faire une idée de leur vie, mais aussi de leur mentalité et de leur cœur.

        Les correspondances, les biographies, les mémoires ont également fourni des détails sur la période

             et j’en remercie les auteurs, ainsi que tous ceux qui m’ont parlé personnellement de la guerre."

                                                                              (Jennifer Ryan) 

                                    

                                  La Chorale des dames de Chilbury - Jennifer Ryan

     

       Quand la musique et chanter ensemble aide à tenir bon en des moments difficiles...

        Le roman est jalonné de nombreux titres de morceaux de musique de toutes sortes

                                                                     dont à la fin :

     

                                  

     

                                  

     

                                                 Pour les commentaires éventuels, c'est ici :

       http://clio-se-balade-autrement.eklablog.com/pour-vos-commentaires-sur-ce-blog-c-est-ici-merci-a128091400

     

     

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique